Partager

Présentation

Fiche de présentation de la  recherche : télécharger - One page research overview (on page 2) : download

Le laboratoire « Psychologie des Ages de la Vie et Adaptation (PAVeA) » est une équipe d’accueil (E.A. 2114) dirigée par la Professeure Valérie Pennequin et rattachée au département de Psychologie de lUFR Arts et Sciences Humaines de l’Université de Tours. L’ E.A. 2114 est membre de la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire (MSH-VdL) et rattachée à l’école doctorale Humanités et Langues (ED N°616 H&L) du collège Doctoral Centre-Val de Loire.  L’ E.A. 2114 est également membre de la Structure Fédérative de Recherche (SFR) Neuro-imagerie fonctionnelle (SFR FED4226).
Les recherches de l’E.A. 2114 concernent le développement à tous les âges de la vie. Le développement humain est étudié dans ses facettes cognitives, sociales, émotionnelles et leurs interactions. L’approche privilégiée est écologique et systémique prenant en compte les différents milieux de vie dans lesquels la personne se développe. Les trajectoires de développement sont étudiées en prenant en compte les forces et faiblesses intrinsèques à l’individu et leurs interactions avec les risques et les opportunités proposées par le milieu de vie et l’environnement. Les trajectoires aboutissant à une inadaptation et à une vulnérabilité (temporaire ou plus permanente) sont étudiées mais aussi les trajectoires plus adaptées (population typique).

Les objectifs scientifiques sont la centration sur l’étude des facteurs intrinsèques et/ou extrinsèques et leurs interactions qui influencent la trajectoire développementale de l’individu.

Les recherches s’inscrivent dans les différents domaines de la psychologie à tous les âges de la vie (enfance, adolescence, âge adulte, vieillesse), de la psychologie cognitive, de la psychologie sociale, de la psychologie clinique et psychopathologique. Les travaux de l’unité s’inscrivent dans 3 grandes thématiques abordées à tous les âges de la vie :

Transgressions : Les transgressions sont abordées par des études sur le harcèlement scolaire et le cyber-harcèlement (profil des victimes et agresseurs), des  travaux portant sur l’étude des facteurs idéologiques liés aux comportements transgressifs, aux discriminations, stéréotypes, stigmatisations chez l’adulte et l'étude de l’influence des réseaux sociaux sur les idéaux des adolescents.

Vulnérabilités : Les vulnérabilités cognitives et émotionnelles sont étudiées tant chez l’enfant avec troubles du développement (déficience intellectuelle, autisme) que chez l’enfant vivant dans un environnement à risque (enfants maltraités, placés en famille d’accueil). Les pathologies liées à l’âge sont étudiées comme facteur de vulnérabilité, notamment concernant la maladie d’Alzheimer.

Ressources : Les ressources cognitives sont étudiées dans le cadre de l’adaptation scolaire avec des travaux portant sur l’étude des processus de raisonnement, de jugement, des processus métacognitifs et l’étude des rythmes psychologiques et biologiques chez l’enfant et l’adolescent. Une partie des travaux de recherche concerne l’étude des ressources pour le bien-vieillir (spiritualité, alimentation, médiation animale, bains de forêt, activité physique...). D’autres travaux sont particulièrement basés sur le soutien social comme ressource pour un bien-vieillir et concernent les liens inter-générationnels.


Mots clés : développement vie-entière, adaptation scolaire, comportements transgressifs, bien-vieillir, lien inter-générationnel